Maintenance et durabilité des gilets de sauvetage

La durée de vie des gilets de sauvetage n'est pas illimitée. La fédération allemande des équipementiers pour la sécurité en mer (FSR) émet des recommendations sur les périodes d'utilisation et explique les éléments qui doivent être surveillés sur les gilets de sauvetage gonflables.

Gilets de sauvetage gonflables:

La durée de vie des gilets de sauvetage doit être limitée, étant donné que les matériaux vieillissent au fil du temps. Cette mesure est soutenue et appliquée par toutes les entreprises membres de la FSR. Elle est également suivie par le législateur, qui établit en vertu de la loi sur la sécurité des produits et la responsabilité du fabricant une durée de vie maximale spécifiée par le constructeur. La vie de gilets de sauvetage gonflables a été limitée à dix ans.

Afin de garantir l’intégrité et les performances optimales durant cette période de dix ans, dans le cadre d’une utilisation plaisance, les gilets de sauvetage doivent être révisés tous les deux ans. Les produits des sociétés membres de la FSR sont dotés d’une vignette de service indiquant de façon visible la prochaine échéance de révision (mois et année):

L'entretien doit être effectué soit par le fabricant, soit par une entreprise agréée par le fabriquant. La révision est validée par la mise en place de l'insigne FSR-service, qui mentionne la date de la prochaine inspection. Dans le domaine commercial et industriel, l'intervalle d'entretien peut varier selon l'intensité d’utilisation, qui peut imposer des révisions plus fréquentes. Les sociétés utilisatrices et experts en matière de sécurité du travail prennent ces décisions.

A l’échéance des neuf ans, la révision ne sera validée que pour une période d’un an. Le maintien en service des gilets de plus de dix ans est possible, sous réserve qu’ils soient en parfait état, et révisés annuellement. Le fabriquant est seul habilité à effectuer cette opération. Aucune opération de maintenance ne pourra être effectuée la quinzième année. Dès l'âge de dix ans, il peut être nécessaire de se séparer du gilet de sauvetage pour des raisons de sécurité. Une des principales raisons à cela est que les matériaux utilisés tels que les tissus enduits ou les coutures peuvent se fragiliser avec le temps. Ainsi, l’étanchéité du flotteur ne serait plus garantie. Le vieillissement dû à l'influence de l'environnement peut également conduire à des mauvais fonctionnements, au niveau de tous les autres composants de l'appareil, notamment du percuteur.

Gilets de sauvetage en mousse:

La durée de vie des gilets de sauvetage en mousse pour la plaisance est au maximum de dix ans. Ce type de gilet n’exige pas de révision complète mais annuellement un examen visuel approfondi. Toute dégradation des matériaux (par exemple, déchirures, effilochages, coupures dans le tissu ou les sangles), ou exposition prolongée à la chaleur ou à la lumière du soleil, et une mauvaise manipulation) peut engendrer une perte d’efficacité et mettre votre vie en danger. Il est alors recommandé de renouveler l’équipement concerné. En cas de doute, demandez conseil à votre revendeur ou directement au fabricant.

Les gilets de sauvetage SOLAS en mousse pour une utilisation industrielle peuvent avoir une durée de vie plus courte ou exiger des intervalles d'inspection plus fréquents. Il peut être nécessaire d’apposer une vignette FSR-service avec des intervalles définis.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter les revendeurs agréés par les fabricants.