SECUMAR – unique grâce à la recherche et l’innovation.

De nombreuses entreprises ont fait de la sécurité pour la navigation leurs champs d’actions principaux. Mais seule la société Bernhardt Apparatebau GmbH & Co. Holm, basée près de Hambourg, a abordé ce sujet avec autant d’ exigence de qualité et de rigueur scientifique. Depuis maintenant 50 ans, la société fabrique et commercialise des équipements de sauvetage innovants sous la marque SECUMAR. Le travail constant de son département Recherche et Développement, et l’application des plus hauts standards de qualité ont permis à Bernhardt Apparatebau d’être un leader mondial dans ce secteur.

Des recherches fondamentales ont d’abord été menées par Jost Bernhardt, fondateur de la société. Son père Karl Bernhardt a fabriqué, à partir de 1926, des casques de scaphandres pour la plongée.
Jost Bernhardt s’est ensuite tourné, après guerre, vers les équipements de sauvetage maritime.

Marqué par le naufrage du voilier-école à voile, le «Pamir» en 1957 (80 marins noyés malgré le port de gilets de sauvetage), Jost Bernhardt a concentré ses recherches scientifiques sur les problématiques de flottaison. Ses publications «Problèmes de gilet de sauvetage » et « L’homme dans le milieu aquatique » (1958/1959) ont fait état des technologies existantes jusque-là, de leur vulnérabilité et ont fourni une base indispensable pour la conception d’équipements de sauvetage plus efficaces. Le premier jalon a été posé en 1958, avec l’introduction d’un gilet de sauvetage, qui protège le naufragé de la noyade en cas d’évanouissement.
Dès lors, un processus de recherche et de développement continu a donné naissance à des produits nouveaux et améliorés en permanence. Une grande avancée a été faite en 1964 lorsque la marine fédérale allemande a choisi le Secumar MRS 3 comme gilet de sauvetage standard. Depuis, les gilets de sauvetage Secumar sont une référence pour l’armée et les forces navales de nombreux autres pays.

En 1970, l’événement important a été la mise en service du Secumar BS 8 : un gilet de sauvetage de construction compacte, à gonflement entièrement automatique et se déclenchant au contact de l’eau. Initialement créé pour une utilisation dans le secteur du transport fluvial, ce gilet a été rapidement adopté par la plaisance.

Depuis, la technicité des gilets de sauvetage a sans cesse été améliorée: les percuteurs de déclenchement, aujourd’hui de quatrième génération, sont plus robustes et plus sûrs grâce à un système de voyants. Les nouveaux matériaux et procédés de fabrication ont rendu les chambres à air plus résistantes . Les formes et design modernes permettent de concevoir des gilets de sauvetage plus performants. Quant aux composants supplémentaires, tels que les feux de survie et les capuches protège-têtes, ils en accentuent la sécurité.

L’entreprise certifiée ISO, composée d’une équipe de 100 personnes, génère un chiffre d’affaires annuel de plusieurs millions d’euros. La coopération avec les organismes de sauvetage en mer allemand (DGzRs, DLRG) permet non seulement de tester nos produits en situations réelles, mais également de définir un cahier des charges très exigeant au niveau de la recherche, du développement et de la conception de tous les composants, jusqu’aux gilets de sauvetage.

La philosophie de la société : Innover en permanence dans le domaine des équipements de sauvetage, inventer des solutions compatibles avec d’autres systèmes, répondre aux besoins de chaque client.

Protéger l’individu de la noyade, à chaque instant, par tous les temps, tel est l’engagement Secumar.

SECUMAR ouvre le premier musée au monde sur les gilets de sauvetage!
Lire…

Découvrez la fabrication de gilets de sauvetage.
Lire…

SECUMAR, depuis des décennies, informe les amoureux de la mer des dernières innovations et les nouveautés concernant les gilets de sauvetage, par le biais de son catalogue.
Lire…